Comment la Kinési-respiration aide-t-elle à mieux respirer ?

Comment la Kinési-respiration aide-t-elle à mieux respirer ?

La kinésithérapie respiratoire est une pratique professionnelle et naturelle. Domaine spécialisé d’un kinésithérapeute, elle consiste à soulager les pathologies respiratoires des patients. Qu’il s’agisse d’une toux chronique, de l’asthme ou de la mucoviscidose, le praticien emploie des solutions efficaces pour vous venir en aide. Découvrez ici les techniques et leurs effets sur vos voies respiratoires.

Technique de kinésie respiratoire pour soigner la bronchiolite chez bébé

Selon les études, la bronchiolite touche environ 500 000 enfants chaque hiver. Elle est caractérisée par la manifestation des symptômes tels que de petites toux, des respirations poussées et forcées, etc. Après avoir ausculté l’enfant, le praticien s’occupe d’abord du lavage de nez en utilisant du sérum physiologique. Cette technique à effet immédiat et spontané facilite sur-le-champ la respiration. En réalité, elle humidifie et dégage les sécrétions.

Par la suite, votre expert draine les bronches supérieures de votre protégé en accélérant son flux respiratoire. Cette technique manuelle consiste simplement à faire décoller les sécrétions hautes. Si vous habitez à Namur, Contactez Margot VANDENBOSCH, kinésithérapeute à Gembloux pour pratiquer cette intervention sur votre enfant.

Technique de kinésie respiratoire pour soigner la mucoviscidose

La mucoviscidose est une maladie généralement héréditaire caractérisée par l’empâtement des sécrétions des organes humains, dont le pancréas, le poumon, etc. Pour vous soulager, votre spécialiste a recours à la technique des grandes inspirations et respirations.

À cet effet, vous devez adopter une position assise. Le praticien ou la praticienne s’installe juste en arrière tout en posant une première main sur le sternum et l’autre juste au-dessus des côtes. Après cette étape, le spécialiste vous invite à prendre une grande inspiration en emmagasinant le plus d’air possible. Par suite, vous devez expirer en veillant à dégager tout le stockage d’air dans le thorax. Ce mouvement doit se faire pendant quelques minutes.

Pour rechercher plus d’efficacité, votre spécialiste peut utiliser une sangle qu’il serre après que vous avez pris une expiration. Une flûte de respiration vous servira ensuite à effectuer des inspirations et expirations rapides.

A lire aussi : Mieux soigner ses cheveux avec l’aide des experts du cuir chevelu

Une autre solution manuelle consiste à puiser au fond du poumon pour mobiliser les sécrétions les plus collées. La pratique consiste pour le patient à souffler et reprendre par la suite un petit volume d’air. Elle doit se faire au fur et à mesure pendant quelques minutes. Les techniques de kinésie respiratoire contre la mucoviscidose étant nombreuses, cliquez ici pour avoir plus d’informations sur elles.

Intervention de kinésithérapeute à Namur : quelle différence ?

Les séances de rééducation respiratoire se déroulent en général dans un cabinet spécialisé ou à l’hôpital. À Namur, plus précisément à Gembloux, votre spécialiste se déplace à votre domicile. Il vous suffit de contacter l’équipe d’intervention en précisant bien entendu votre lieu de situation.

Une fois installé, votre professionnel réalise un diagnostic rapide pour identifier la méthode d’intervention efficace à utiliser. Pour avoir une vue globale de celles-ci, veuillez consulter ce site. Notez que pour profiter des aides sociales, la consultation d’un kinésithérapeute de la respiration doit se faire après prescription médicinale.

Élise Bernard

Moi, c'est Élise Bernard. Résidant à Bordeaux, je me passionne pour l'aromathérapie et les huiles essentielles. La danse, pour moi, est un moyen d'aligner le corps et l'esprit, et j'explore constamment comment allier mouvement et bien-être. Je m'intéresse particulièrement à l'impact des parfums naturels sur notre humeur et notre santé.