Comment bien se préparer à une intervention chirurgicale ?

Comment bien se préparer à une intervention chirurgicale ?

Lorsqu’il ne s’agit pas de cas d’urgence, les opérations chirurgicales sont des interventions médicales à ne surtout pas prendre à la légère. Afin d’avoir plus de chance d’éviter les divers risques de complications et mieux s’en remettre une fois l’opération passée, une préparation rigoureuse est nécessaire.

Découvrez quelques bons réflexes à adopter en amont pour assurer par le patient pour le bon déroulement de son intervention chirurgicale.

Passer ses examens préopératoires

Comme toute intervention médicale, les opérations chirurgicales comportent leur lot de risques. Dans le cadre des opérations purement esthétiques, il est important de bien choisir son médecin esthétique pour se rassurer. La clé d’une intervention chirurgicale repose principalement dans la préparation qui est faite en amont pour limiter au minimum le risque de complications.

Avant toute opération chirurgicale, il est obligatoire de passer par la case des examens préparatoires. Ceux-ci débutent par la consultation médicale chez l’anesthésiste qui évalue les contre-indications à prendre en compte pour la réussite de l’opération.

Pendant cette consultation, il est généralement nécessaire de remplir un questionnaire relatif aux antécédents médicaux et familiaux. Elle est le moment idéal pour le patient de poser toutes ses questions à propos des différentes techniques d’anesthésie qui lui sont proposées.

Ensuite, il est assez courant de devoir passer un bilan sanguin pour révéler au jour des anomalies médicales éventuelles. Dans certains cas, un électrocardiogramme peut être pratiqué pour déceler les risques d’infarctus avant qu’ils ne se manifestent.

Retirer les accessoires dangereux

Avant le début de l’opération, le patient doit se débarrasser de certains accessoires qui peuvent s’avérer être une entrave au bon déroulement de l’intervention. Le port de bijoux en tout genre comme les bracelets, les colliers et les piercings est strictement proscrit.

Pour ceux qui en mettent, le maquillage est interdit en salle d’opération, surtout pour les opérations de chirurgie et médecine esthétique. Il doit être totalement retiré avant d’y entrer. Les autres accessoires comme les lentilles de contact sont également déconseillés, pour éviter qu’ils n’occasionnent de potentielles complications pendant l’opération.

Il en est de même pour le vernis à ongles qui peut fausser ou gêner la prise de mesures du taux d’oxygène qui se fait avec des pinces placées sur les doigts. L’appareil dentaire devra aussi être retiré de risque d’être avalé par le patient ou de compliquer son intubation.

Surveiller son alimentation

En cas de pratique d’anesthésie locorégionale (qui est la plus courante), le patient doit être à jeun avant le début de l’opération pour diminuer les sécrétions gastriques. Pour cette raison, aucune consommation d’aliments solides n’est admise dans les six heures qui précèdent le début de l’opération.

Du côté des boissons, les boissons qualifiées de claires telles que l’eau et le thé, elles ne doivent plus être prises dans les deux heures avant l’entrée en salle d’opération. Pour éviter les risques de contre-indication, il est très important d’être transparent avec le médecin sur les traitements médicamenteux en cours.

Les anti-inflammatoires comme l’aspirine doivent être supprimés dans la période des dix jours précédant l’intervention.

Le tabagisme est un facteur à risque majeur lorsqu’il s’agit d’opération chirurgicale, car il augmente les risques de mauvaise cicatrisation. En général, les médecins interdisent formellement le tabac à leur patient entre 6 et 8 semaines avant la réalisation de l’intervention. Cela permet de ramener les risques pratiquement au niveau de ceux encourus par une personne non fumeuse.

Articles Similaires

Pédicure-podologue : quel est son rôle ? que soigne-t-il ?

Pédicure-podologue : quel est son rôle ? que soigne-t-il ?

L’hypnothérapie peut-elle aider à lutter contre les compulsions alimentaires ?

L’hypnothérapie peut-elle aider à lutter contre les compulsions alimentaires ?

Comment trouver le numéro d’urgence d’un dentiste?

Comment trouver le numéro d’urgence d’un dentiste?

Traitements de l’herpès : Options pour les voies génitales et orales

Traitements de l’herpès : Options pour les voies génitales et orales

Articles les plus lus