Les addictions (drogue, tabac, alcool)

Les addictions (drogue, tabac, alcool)

De nos jours la population mondiale est de plus en plus sujette à des dépendances encore appelés  addictions de diverses natures. Rappelons qu’une addiction est un trouble constitué de la consommation excessive ou la pratique anormale d’un comportement conduisant à une perte de lucidité pouvant dans certains cas conduire à la mort. Pour le cas présent nous allons mettre l’accent sur trois formes spécifiques d’addictions à savoir la drogue, le tabac et l’alcool.

Présentation de quelques addictions

Nous vous présentons ici de façon non exhaustive quelques addictions parmi les plus courantes.

1- Drogue

Selon Wikipédia, une drogue est un composé chimique, naturel ou biochimique capable de détruire les capacités neuronales. Cette dégradation a des répercutions physiques ou psychologiques sur la santé.

Il existe plusieurs types de drogues notamment les sédatifs, les stimulants, les hallucinogènes et les aphrodisiaques. Elles sont pour la plupart issues de plantes ou alors synthétiques provenant des produits chimiques. Ou encore, elles peuvent être la résultante de l’herbe et des produits chimiques. Toujours est-il que l’usage de drogues modifie le comportement ainsi que la façon de parler. Vous pouvez en savoir un peu plus sur le site https://institutadios.com

2- Tabac

Le tabac est une plante qui contient de la nicotine. La nicotine est une drogue de renforcement qui entraine des changements chimiques et biologiques dans le cerveau d’où l’effet psychoactif. Généralement, il est très difficile de s’en dissoudre. Néanmoins, ce n’est pas impossible. Le tabac est très dangereux comme addiction, car il affecte directement l’entourage du consommateur en raison de la fumée qui se dégage. Mais aussi le consommateur direct.

3- Alcool

En ce qui concerne l’alimentation, l’alcool représente une boisson à base d’éthanol comme la bière, le vin et les eaux-de-vie. L’appétence à cette boisson est due à son gout et également à l’effet psychodysleptique de l’éthanol. Tout comme de nombreux produits, il n’est pas à la base nocive pour la santé, mais c’est son usage excessif qui le rend dangereux. Plusieurs programmes sont mis en œuvre pour reconnaitre les addicts, ainsi que les moyens pour s’en sortir comme sur le site https://www.alcool-info-service.fr/.

Le côté pharmaceutique n’est pas en reste dans l’utilisation de l’alcool. Pour que celui-ci ne devienne pas une addiction il y’a des mesures d’utilisations à respecter.

 

Conséquences de l’addiction 

Chaque addiction s’accompagne de conséquences spécifiques qui peuvent être passagères ou alors définitives.

Les effets de l’addiction à l’alcool

Les consommateurs de boissons alcoolisées à la longue s’exposent à certains cancers notamment chez la femme le cancer du sein. Pour citer ceux communs aux deux sexes, on a le cancer de l’œsophage, de la bouche, de la gorge et du colon-rectum. Ces consommateurs s’exposent également à des maladies chroniques comme la cirrhose, l’hypertension, la démence précoce et la dépression pour ne citer que celle-ci.

Pour ce qui est de l’emploi de l’alcool comme désinfectant, une forte utilisation dégrade les cellules naturelles de l’organisme. En plus, l’alcool perd son action d’inhibiteur lors d’une utilisation prolongée

Les conséquences de la drogue 

Les effets négatifs de stupéfiants illicites sur le corps humain ne sont plus à démontrer. La drogue agit différemment d’un corps à un autre, néanmoins les troubles recensés sont pour la plupart : la fatigue, la nervosité, le manque d’appétit, les pertes de mémoire ainsi que le manque de sommeil. Au pire des cas la mort, dans ce cas généralement le consommateur est victime d’une overdose. Elle peut subvenir dès la première consommation du stupéfiant. 

L’impact du Tabac 

À la fois dangereux pour le fumeur et le non-fumeur, ces derniers s’exposent aux accidents cardiaques, à divers cancers et même à des accidents cardiovasculaires. Le tabac accroit les risques de mort subite chez les nouveau-nés et chez les enfants ils augmentent le risque de maladie chronique et peuvent ralentir la croissance des organes tels que les poumons.

 

Conclusion

Une addiction prend du temps pour s’installer et ne saurait s’interrompre du jour au lendemain. À cet effet, il est nécessaire de comprendre le pourquoi de ladite addiction, reconnaitre son état et surtout se laisser aider. Car chaque cas est unique et demande une attention spécifique.

Articles Similaires

Spécialistes de la formation professionnels dans la santé : qui sont-ils ?

Spécialistes de la formation professionnels dans la santé : qui sont-ils ?

Comment choisir sa mutuelle santé entreprise ?

Comment choisir sa mutuelle santé entreprise ?

Matériels de kinésithérapie de qualité au meilleur prix

Matériels de kinésithérapie de qualité au meilleur prix

Le top 5 des avantages du fauteuil ergonomique

Le top 5 des avantages du fauteuil ergonomique

Articles les plus lus