J’ai guéri de la spondylarthrite

J’ai guéri de la spondylarthrite

La spondylarthrite est une maladie inflammatoire chronique du système musculo-squelettique qui peut toucher différentes articulations du corps. Elle se caractérise par une inflammation des articulations facetaires lombaires et/ou thoraciques ainsi que des articulations sacro-illiaques et/ou sacrées. La spondylarthrite peut aussi toucher d’autres articulations comme celles des mains, des pieds, des genoux, des hanches ou encore des épaules. Certains patients souffrant de spondylarthrite présentent également des symptômes extra-articulaires comme une fatigue générale, une fièvre, une perte de poids, des troubles du sommeil ou encore des maux de tête. La spondylarthrite est une maladie chronique et évolutive qui peut entraîner des douleurs articulaires permanentes et invalidantes. Heureusement, il existe des traitements efficaces permettant de soulager les symptômes et de prévenir les complications de la spondylarthrite.

Les causes de la spondylarthrite

Les facteurs génétiques

La spondylarthrite est une maladie inflammatoire chronique du système musculo-squelettique. Elle se caractérise par une inflammation des articulations facetaires lombaires et/ou thoraciques ainsi que des articulations sacro-illiaques et/ou sacrées. La spondylarthrite peut aussi toucher d’autres articulations comme celles des mains, des pieds, des genoux, des hanches ou encore des épaules. Certains patients souffrant de spondylarthrite présentent également des symptômes extra-articulaires comme une fatigue générale, une fièvre, une perte de poids, des troubles du sommeil ou encore des maux de tête. La spondylarthrite est une maladie chronique et évolutive qui peut entraîner des douleurs articulaires permanentes et invalidantes. Heureusement, il existe des traitements efficaces permettant de soulager les symptômes et de prévenir les complications de la spondylarthrite.

Les facteurs environnementaux

Les facteurs environnementaux peuvent également être à l’origine de la spondylarthrite. En effet, certains virus ou bactéries peuvent provoquer une inflammation des articulations et favoriser ainsi l’apparition de la spondylarthrite. Les researchs en cours tentent de déterminer quels sont les virus et les bactéries responsables de la spondylarthrite.

Les symptômes de la spondylarthrite

Les symptômes articulaires

Les symptômes articulaires de la spondylarthrite sont la douleur, le gonflement et la raideur des articulations. La douleur est généralement plus importante le matin au réveil et peut s’améliorer au cours de la journée. La raideur articulaire est également plus importante le matin et peut durer plusieurs heures. Les articulations touchées par la spondylarthrite peuvent également se rider et se deformées à cause de l’inflammation.

Les symptômes extra-articulaires

En plus des symptômes articulaires, les patients souffrant de spondylarthrite présentent souvent des symptômes extra-articulaires tels que la fatigue, la fièvre, la perte de poids, les troubles du sommeil ou encore les maux de tête. Ces symptômes extra-articulaires sont généralement plus important le matin au réveil et peuvent s’améliorer au cours de la journée.

Le diagnostic de la spondylarthrite

Les examens cliniques

Le diagnostic de la spondylarthrite repose essentiellement sur les examens cliniques et radiologiques. Le médecin va d’abord effectuer un examen approfondi pour écarter d’autres causes possibles des symptômes. Il va ensuite effectuer des examens radiologiques pour confirmer le diagnostic de spondylarthrite. Les examens cliniques et radiologiques permettent de mettre en évidence les caractéristiques typiques de la spondylarthrite.

Les examens biologiques

Les examens biologiques ne sont généralement pas nécessaires au diagnostic de la spondylarthrite. En effet, la spondylarthrite est une maladie inflammatoire du système musculo-squelettique et les examens biologiques ne sont pas spécifiques de cette inflammation. Cependant, certains examens biologiques peuvent être utiles pour écarter d’autres causes possibles des symptômes.

J'ai guéri de la spondylarthrite

Le traitement de la spondylarthrite

Les médicaments

Le traitement de la spondylarthrite repose essentiellement sur les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ces médicaments permettent de soulager la douleur et l’inflammation. Le médecin peut également prescrire des médicaments corticoïdes pour soulager les symptômes de la spondylarthrite. Les médicaments biologiques sont également utilisés dans le traitement de la spondylarthrite. Ces médicaments sont plus efficaces que les médicaments classiques dans le traitement de la spondylarthrite.

La physiothérapie

La physiothérapie est également indiquée dans le traitement de la spondylarthrite. En effet, les exercices de physiothérapie permettent de soulager la douleur et de prévenir les complications de la spondylarthrite. Les exercices de physiothérapie doivent être réalisés sous la supervision d’un physiothérapeute.

La prévention de la spondylarthrite

La prévention primaire

La prévention primaire de la spondylarthrite consiste à éviter les facteurs de risque de la spondylarthrite. En effet, certains facteurs de risque de la spondylarthrite sont connus et peuvent être évités. Les facteurs de risque de la spondylarthrite sont les suivants :

  • l’âge : la spondylarthrite est plus fréquente chez les jeunes adultes
  • le sexe : la spondylarthrite est plus fréquente chez les femmes
  • la prédisposition génétique : la spondylarthrite est plus fréquente chez les personnes ayant un parent atteint de spondylarthrite

La prévention secondaire

La prévention secondaire de la spondylarthrite consiste à diagnostiquer et à traiter rapidement la spondylarthrite. En effet, plus la spondylarthrite est diagnostiquée et traitée rapidement, moins elle est susceptible de progresser et de provoquer des complications.

Les complications possibles de la spondylarthrite

Les complications articulaires

Les complications articulaires de la spondylarthrite sont la destruction articulaire, la rigidité articulaire et la deformité articulaire. La destruction articulaire est la conséquence directe de l’inflammation des articulations. Elle se caractérise par la perte de substance articulaire et peut entraîner une diminution de la mobilité articulaire. La rigidité articulaire est la perte de mobilité articulaire due à une inflammation des articulations. La deformité articulaire est la conséquence de la destruction de la substance articulaire et peut entraîner une diminution de la mobilité articulaire.

Les complications extra-articulaires

Les complications extra-articulaires de la spondylarthrite sont la fatigue, la fièvre, la perte de poids, les troubles du sommeil et les maux de tête. Ces complications extra-articulaires sont généralement plus important le matin au réveil et peuvent s’améliorer au cours de la journée.

Conclusion

La spondylarthrite est une maladie inflammatoire chronique du système musculo-squelettique. Elle se caractérise par une inflammation des articulations facetaires lombaires et/ou thoraciques ainsi que des articulations sacro-illiaques et/ou sacrées. La spondylarthrite peut aussi toucher d’autres articulations comme celles des mains, des pieds, des genoux, des hanches ou encore des épaules. Certains patients souffrant de spondylarthrite présentent également des symptômes extra-articulaires comme une fatigue générale, une fièvre, une perte de poids, des troubles du sommeil ou encore des maux de tête. La spondylarthrite est une maladie chronique et évolutive qui peut entraîner des douleurs articulaires permanentes et invalidantes. Heureusement, il existe des traitements efficaces permettant de soulager les symptômes et de prévenir les complications de la spondylarthrite.

Articles Similaires

Comment traiter efficacement l’épidermolyse bulleuse ?

Comment traiter efficacement l’épidermolyse bulleuse ?

Pédicure-podologue : quel est son rôle ? que soigne-t-il ?

Pédicure-podologue : quel est son rôle ? que soigne-t-il ?

L’hypnothérapie peut-elle aider à lutter contre les compulsions alimentaires ?

L’hypnothérapie peut-elle aider à lutter contre les compulsions alimentaires ?

Comment trouver le numéro d’urgence d’un dentiste?

Comment trouver le numéro d’urgence d’un dentiste?

Articles les plus lus