Qu’est-ce que la tricopigmentation ?

Qu’est-ce que la tricopigmentation ?

Parmi les nombreux problèmes qui minent le monde aujourd’hui, il y a celui des chutes de cheveux. En effet, plusieurs personnes s’intéressent tellement à leur chevelure. Dans le cas où elle n’est plus abondante, ces dernières utilisent donc plusieurs méthodes pour corriger le problème. Parmi ces dernières, il y a la tricopigmentation.

De quoi s’agit-il réellement ? C’est la question principale de cet article. Vous allez donc avoir l’occasion de découvrir la tricopigmentation, si c’est votre première fois d’entendre parler de ce mot. C’est peut-être l’occasion que vous attendiez depuis. Voici donc ce qu’il faut savoir sur cette méthode.

C’est quoi la tricopigmentation ?

Lorsqu’on parle de tricopigmentation, il s’agit d’une simulation de follicule pileux. Le but principal ici est donc de réduire le contraste qui peut exister entre la couleur de votre peau et celle des cheveux. L’objectif ici est donc d’introduire des micros pigments bio au niveau de la couche superficielle du derme, comme le fait cliniqueducheveu-croixdor.ch, spécialiste de la tricopigmentation.

C’est une méthode qui est prisée par plusieurs hommes et femmes aujourd’hui. C’est justement parce qu’elle est non invasive. Mais ce n’est pas la seule raison ! En plus de cela, c’est une très bonne manière de vous faire une beauté sans avoir à supporter la douleur. C’est également un complément à la greffe de cheveux très prisée aujourd’hui.

La tricopigmentation est-elle permanente ?

Il est important de savoir que les résultats de la tricopigmentation ne sont pas permanents. Tout dépend de l’hygiène et de la condition de vie du patient. Généralement, il faut songer à faire des retouches tous les 8 à 12 mois.

Le fait de rester longtemps exposé au soleil peut altérer le traitement. C’est également le cas de ceux qui adorent aller à la piscine. Dans l’une de ces situations, vous aurez rapidement besoin de faire des retouches.

Pourquoi faire confiance à la tricopigmentation ?

Si la tricopigmentation est de plus en plus adorée aujourd’hui, c’est parce qu’elle n’offre pas de douleur. En plus de cela, le patient peut choisir d’arrêter le traitement à sa guise sans aucune conséquence.

En dehors de cela, la tricopigmentation est également cette meilleure solution pour ces personnes qui ont honte de leur cuir chevelu nu. Vous n’avez donc plus besoin de marcher dans la rue avec un chapeau pour cacher vos cheveux.

 

La tricopigmentation est-elle recommandée pour tous ?

Avant de vous lancer dans cette méthode, il est important de savoir si elle est recommandée pour vous. Sachez déjà qu’elle n’est pas propice pour tout le monde. Vous ne pouvez pas profiter de la tricopigmentation lorsque vous avez des cheveux blonds, roux ou alors blancs.

Elle est également déconseillée pour les personnes qui souffrent de maladies auto-immunes, de psoriasis, de folliculite ou encore de dermatite non traités. Ne songez également pas à le faire dans le cas où vous avez des cicatrices keloides. Bref, il est toujours important de vous rassurer auprès de votre médecin.

Où faire la tricopigmentation ?

Pour votre sécurité, il est toujours important d’aller faire la tricopigmentation dans une clinique de greffe capillaire. D’un autre côté, il est important de vous rassurer que la clinique en question respecte les normes d’hygiène en vigueur dans votre pays.

Ne vous amusez donc pas à le faire auprès de n’importe quelle structure. Rassurez-vous aussi que le matériel utilisé est à usage unique.

Conclusion

Vous venez donc d’avoir une idée sur la tricopigmentation. Rappelez-vous que c’est une méthode dont vous ne pouvez avoir recours qu’en cas de problèmes capillaires. En plus de cela, vous devez toujours rencontrer votre médecin dans le cas où vous avez d’autres maladies.

Dans le cas où vous souhaitez avoir des soins dans ce cadre sans avoir à vous déplacer, connectez-vous tout simplement. Il existe en effet des structures en ligne qui vont vous aider. Enfin, sachez qu’il existe plusieurs types de tricopigmentation. Prenez donc toujours la peine de vous renseigner.

Articles Similaires

Traitements de l’herpès : Options pour les voies génitales et orales

Traitements de l’herpès : Options pour les voies génitales et orales

Les meilleurs anti-moustiques pour se protéger des moustiques

Les meilleurs anti-moustiques pour se protéger des moustiques

Herpès labial : qu’est-ce que c’est, comment le traiter sans ordonnance et quelques conseils pour prévenir

Herpès labial : qu’est-ce que c’est, comment le traiter sans ordonnance et quelques conseils pour prévenir

Punaises de lit : Les punaises de lit et les risques à la santé

Punaises de lit : Les punaises de lit et les risques à la santé

Articles les plus lus