L’hypnothérapie peut-elle aider à lutter contre les compulsions alimentaires ?

L’hypnothérapie peut-elle aider à lutter contre les compulsions alimentaires ?

Vous avez l’habitude de manger en un temps record une quantité importante (voire très importante) d’aliments, sans avoir faim, avec un sentiment de perte de contrôle jusqu’à vous sentir à la fois rassasié/e et inconfortable ? Conséquence, vous prenez démesurément du poids. Certains pourraient penser que c’est la boulimie. Mais non, il s’agit plutôt d’une compulsion alimentaire. Et l’hypnothérapie pourrait être la solution idéale pour soigner ce trouble obsessionnel centré sur la nourriture. On vous explique tout.

Qu’est-ce qui caractérise la compulsion pathologique alimentaire ?

Le saviez-vous ? La compulsion alimentaire touche majoritairement les femmes (60 à 70 % des cas) et s’avère la forme la plus grave de la faim émotionnelle. Le plus souvent, ce trouble de comportement est provoqué par les privations excessives générées par des régimes restrictifs. L’individu ingère généralement des aliments qui sont dangereux pour la santé comme les sucreries, les gâteaux ou du pain. Ceux-ci sont consommés en grande quantité en raison d’une sensation de plaisir.

Il est quasi impossible de se contrôler dans ces moments de crise. Souvent, ce trouble est associé à une prise de poids qui dépend de la fréquence et de l’intensité des crises ainsi que les prédispositions génétiques du patient. De nombreuses études ont montré que les compulsions alimentaires sont, souvent, liées à un besoin affectif à savoir : besoin de réconfort, de remplir ou combler un vide, de canaliser une colère ou de la tristesse.

Lorsqu’on est en proie à ce mal, l’on peut se sentir bien dépourvu. Par ailleurs, ces pulsions provoquent des émotions douloureuses comme la honte, un sentiment d’impuissance et de solitude, de la tristesse ou de la colère. Tout ceci porte atteinte à l’estime de soi. Outre ces conséquences mentales, le sujet peut être aussi confronté à l’insomnie. Heureusement que cette maladie n’est pas une fatalité, car Jérémy BORDES, hypnothérapeute à Versailles, traite les troubles du comportement alimentaire.

 Comment l’hypnose peut-elle aider à se défaire de ces compulsions alimentaires ?

Pour rappel, l’hypnothérapie est l’utilisation de l’hypnose (état de conscience modifié) à des fins thérapeutiques. Cette pratique peut s’avérer une aide efficace pour vaincre ce trouble du comportement alimentaire (TCA), et cela, sur plusieurs points. Découvrons-les ensemble.

L’hypnose aide à prendre du recul sur la consommation excessive des aliments

Grâce à des suggestions verbales, l’hypnothérapeute peut aider le patient à réduire toutes les envies souvent obsessionnelles de manger. Après quelques séances d’hypnothérapie, vous allez vous rendre compte que vous êtes désormais capable de vous détacher de ces aliments auxquels vous perdez le contrôle autrefois.

L’hypnose aide à vous reconnecter à votre sensation de satiété

Le praticien va vous orienter dans l’écoute de votre corps et de vos sensations physiques. De ce fait, vous pourriez faire la différence entre les faims émotionnelles et les sensations de « faim réelle ».

L’hypnose accompagne dans la mise en place d’une alimentation saine et complète

Il est important de mettre en place une alimentation saine qui doit répondre aux besoins nutritionnels de l’organisme afin de faire cesser les crises de manière durable. Sans une alimentation saine, le cerveau ne cessera pas d’envoyer des signaux de manque. Ainsi, l’hypnothérapeute va chercher à modifier les appétences du sujet concerné.

Grâce à des injonctions, il fera en sorte que vous soyez davantage attiré par des aliments diététiquement corrects que par des aliments diététiquement incorrects. En clair, si vos préférences alimentaires étaient centrées sur les pizzas « mozzarella-chorizo ». Ces derniers vous donneront désormais de la nausée.

Et dans le même temps, vous allez commencer à raffoler des « légumes vapeur » alors que vous les détestiez avant le traitement.

L’hypnose recalibre votre esprit inconscient pour gérer vos émotions

Souvent, les compulsions alimentaires sont liées à un trouble émotionnel. L’hypnothérapie va, dans ce cas, vous accompagner dans une gestion plus efficace de vos émotions. Une fois que vous serez en mesure d’accueillir, de ressentir vos pensées, vous pourriez les libérer de façon saine.

Combien de séances d’hypnothérapie sont-elles nécessaires ?

Deux ou trois séances d’hypnothérapie peuvent déjà aider une personne à recaler ses rythmes alimentaires dans le cas d’un problème de compulsion récent. Dans le cas où le problème de compulsion serait installé depuis de nombreuses années, il faudra au minimum 5 à 10 séances pour en venir à bout.

Bon à savoir : N’oubliez pas que vous devez modifier profondément vos rythmes et votre hygiène de vie pour obtenir des résultats rapides et durables.

Articles Similaires

Tout savoir sur le métier d’infirmier et d’infirmière dans la Fonction publique hospitalière

Tout savoir sur le métier d’infirmier et d’infirmière dans la Fonction publique hospitalière

Pourquoi choisir l’hypnothérapie ?

Pourquoi choisir l’hypnothérapie ?

Les thérapies alternatives utiles pour vaincre les addictions

Les thérapies alternatives utiles pour vaincre les addictions

Explorer la Naturopathie: Découvrez les MOOC disponibles en Naturopathie

Explorer la Naturopathie: Découvrez les MOOC disponibles en Naturopathie