Les bienfaits du sevrage tabagique à court terme comme à long terme

Les bienfaits du sevrage tabagique à court terme comme à long terme

Bravo ! Vous avez fait le premier pas pour commencer votre sevrage. Grâce à la méthode qu’on vous propose aujourd’hui, il n’y a plus de retour en arrière. Vous pouvez arrêter de fumer en 1 semaine ! Incroyable, n’est-ce pas ? Alors, lisez plus loin pour en savoir plus.

Comment arrêter de fumer en 1 semaine top chrono ?

Grâce à cette méthode de sevrage tabagique, plus de 300 000 personnes ont arrêté de fumer en France en 2021. Pour arreter de fumer en 1 semaine, essayez la méthode laserOstop. La méthode laserOstop est une solution de lasérothérapie pratiquée dans plus de 100 centres en France. Le procédé se base sur le traitement par photobiomodulation laser. Vous ne le savez peut-être pas, mais ce procédé a été pratiqué déjà depuis une cinquantaine d’années. Par ailleurs, la lasérothérapie est efficace dès la première séance. Le traitement s’agit de stimuler avec un laser à faible intensité les points auriculaires (le plexus nerveux). Ne vous inquiétez pas, c’est totalement indolore et sans effets secondaires. La stimulation des points auriculaires agit sur la dépendance physique à la nicotine. Votre envie de fumer et votre manque seront supprimés dès les premiers instants.

Est-ce vraiment sans effets secondaires et efficace ?

La réponse est oui. La méthode laserOstop est un moyen sûr et naturel d’arrêter de fumer. Elle promet des résultats quasi immédiats et sur le long terme. LaserOstop est une méthode de sevrage qui vous aide à vous libérer de la dépendance à la nicotine en une seule séance. Et pardessus tout cela, c’est sans les effets secondaires courants de la dépendance au tabac (les crises de manque, la prise de poids, la faim et l’insomnie). L’oreille est une zone réflexe qui est liée avec le tronc cérébral. Il existe donc une information rapide au cerveau à ce niveau. Or, l’auriculothérapie agit par voie nerveuse. Une fois que le point est traité, votre sécrétion d’endorphine est stimulée. À savoir que l’endorphine est une hormone importante dans le processus d’arrêt physiologique à la dépendance à la nicotine. La séance dure environ 1 heure. Avant de commencer, le/la praticien(ne) va prendre les informations qui lui sont nécessaires sur vos habitudes de consommation. Ensuite, le praticien va vous expliquer le déroulement de la séance (le fonctionnement du laser, le protocole et l’action). C’est enfin que le praticien procède au traitement. Tout le monde peut essayer la lasérothérapie, il n’existe aucune contre-indication. La méthode laserOstop est un protocole personnalisé en fonction de votre état de santé. Par ailleurs, tous les centres ont une garantie qui vous prend en charge gratuitement en cas de rechute.

A lire aussi : Une boutique spécialisée vous accompagne dans votre sevrage tabagique !

Les bienfaits du sevrage tabagique à court terme

Rien que dans les 20 minutes qui suivent votre sevrage, votre cœur reprend son rythme normal. Votre pression sanguine diminuera aussi, en conséquence. Votre taux de monoxyde de carbone dans le sang redevient normal dans les 12 heures suivantes. Votre goût et votre odorat reviennent dès les premiers jours. Votre rythme de respiration et votre tonus commencent à s’améliorer. Votre circulation s’améliore et votre fonction pulmonaire augmente au bout de 2 à 12 semaines. Après 4 semaines, vous aurez un teint plus lumineux et plus frais. La capacité de votre peau à cicatriser va s’améliorer. Sans oublier que vous allez retrouver l’appétit, vos compétences physiques et sportives vont aussi s’améliorer. Vous remarquerez aussi une diminution de la toux et de l’essoufflement dans 1 à 9 mois. Ce sont les avantages physiologiques. Parce que psychologiquement, vous serez moins anxieux, plus concentrés et vous arriverez à vous endormir plus paisiblement.

Après 1 an sans tabac

Arrivé à 1 an après votre dernière cigarette, vous remarquerez d’autres améliorations sur votre état de santé :

·       la fertilité augmente

·       les troubles de l’érection diminuent, voire disparaissent complètement

·       le risque d’AVC (accident vasculaire cérébral) est similaire à celui d’une personne qui n’a jamais fumé

·       le risque d’infarctus du myocarde est réduit de moitié

Les bienfaits du sevrage sur le long terme

Votre espérance de vie augmente de 7 ans si vous arrêtez de fumer à 40 ans. Cette dernière augmentera de 4 ans si vous arrêtez à 50 ans. C’est le même cas pour le cancer du poumon. Dans les 10 ans après votre dernière cigarette, le risque est réduit à moitié.

·       Après 5 ans : votre risque d’accident vasculaire cérébral redevient le même que pour un non-fumeur.

·       Après 10 ans : votre risque de cancer de la bouche, de la gorge, de l’œsophage, de la vessie, du col de l’utérus et du pancréas diminue.

·       Après 15 ans : votre risque de cardiopathie coronarienne redevient le même que celui d’un non-fumeur.

Et si on a déjà des problèmes de santé liés au tabagisme ? Est-ce trop tard ?

Négatif. Vous allez tout de même profiter d’autres bienfaits en arrêtant de fumer. Par rapport aux personnes qui continuent de fumer en dépit des problèmes de santé liés au tabagisme, vous augmenterez votre espérance de vie de :

·       À 30 ans : vous gagnerez 10 ans

·       À 40 ans : vous gagnerez 9 ans

·       À 50 ans : vous gagnerez 6 ans

·       À 60 ans : vous gagnerez 3 ans

Il faut préciser que cette espérance de vie se réfère à celle d’une personne qui a déjà des problèmes de santé dus au tabagisme. Et que suite à cela, la personne a arrêté de fumer, contrairement à ceux qui continuent de consommer malgré leurs problèmes de santé. Il ne s’agit pas de l’espérance de vie gagnée tout court que vous avez pu voir plus haut (sur les bienfaits à long terme).

Vous réduisez de 50 % les chances de récidives de la crise cardiaque en arrêtant de fumer si une maladie potentiellement mortelle fait son apparition. Vous réduisez aussi vos risques d’impuissances quand vous arrêtez de fumer. Et au bout d’un moment, elles vont complètement disparaitre. Vous aurez moins de difficulté à concevoir. Ce n’est pas tout. Les risques d’insuffisance pondérale à la naissance et les fausses couches diminuent également. Votre enfant sera moins exposé au tabagisme passif en arrêtant de fumer. Le tabagisme passif peut entrainer des maladies respiratoires (exemple : asthme) chez l’enfant. Mais encore, l’enfant risque des infections de l’oreille. Notez également que le tabagisme diminue la production de collagène de la peau, détruit les fibres élastiques et diminue l’eau présente dans les couches de l’épiderme. Cela ne s’arrête pas là : il entrave l’apport en nutriments et en oxygène vers les cellules de la peau. Pour y remédier, vous devez absolument stopper la consommation de tabac pour relancer le processus de régénération cellulaire. 

Aurore Dupont

Je m'appelle Aurore Dupont. Installée à Annecy, je suis une fervente adepte des médecines douces. Chaque matin, entre les montagnes, je pratique le tai-chi, convaincue de ses bienfaits sur la circulation de notre énergie. J'explore sans cesse les vertus des plantes locales pour renforcer notre système immunitaire et je suis ravie de partager mes découvertes sur les remèdes naturels avec vous.