Est-ce que la physiothérapie est couverte par l’assurance santé ?

Est-ce que la physiothérapie est couverte par l’assurance santé ?

La physiothérapie contribue à la prévention et au traitement médical des troubles squelettiques. Grâce aux séances et aux exercices de cette technique thérapeutique, le patient retrouve progressivement sa mobilité. Les malades, les sportifs et les travailleurs font recours à cette thérapie afin de bénéficier de ses multiples bienfaits. En effet, la physiothérapie atténue les douleurs musculaires, dorsales et bien d’autres malaises physiques. À la question de savoir si cette thérapie physique est prise en charge par l’assurance santé, voici quelques éléments de réponse. 

L’assurance santé couvre les frais de physiothérapie

Les séances de physiothérapie aident les personnes victimes de douleurs ou de blessures au niveau des muscles. À titre d’exemple, ceux qui suivent des soins de physiothérapie à Lausanne parviennent à effectuer des mouvements grâce à des exercices de rééducation et de réadaptation. Ils bénéficient même du remboursement par les assurances maladie et accident. En France, les frais de physiothérapie sont bel et bien couverts par l’assurance santé. Cependant, la prise en charge se fait sous certaines conditions. Si vous êtes suivi par un professionnel conventionné exerçant dans une clinique, la prise en charge de la sécurité sociale est partielle. Chez les personnes âgées de moins de 18 ans et celles en ALD, elle peut être totale.

Comment bénéficier du remboursement des séances de physiothérapie ? 

Le remboursement des soins de santé est conditionné par le respect des exigences légales en la matière. Afin de mettre les chances de votre côté, prenez la peine de bien vous renseigner et de respecter la procédure à suivre. Tout d’abord, il est prudent d’adresser une demande d’accord préalable à la CPAM avant de suivre la première séance de kinésithérapie. Pour plus d’informations au sujet de la prise en charge, renseignez-vous sur le site internet d’ameli. Afin de maximiser les chances de remboursement, joignez à votre demande la prescription du nombre de séances faite par le kiné de la clinique qui vous suit. Évitez surtout de produire des documents frauduleux. 

A lire aussi : Priorisez votre santé avec une assurance adaptée

Que faire lorsque le remboursement n’est pas suffisant ?

Généralement, il faut débourser plus de 15 € par séance de kinésithérapie. Certains spécialistes demandent plus de 25 €. Tout dépend en fait de la zone géographique dans laquelle vous vivez. Malheureusement, plusieurs Français ne peuvent pas payer ces frais. De plus, il peut arriver que le remboursement de l’assurance maladie ne soit pas satisfaisant. Pour éviter de se retrouver dans ce genre de situation, souscrivez une mutuelle santé. 

Ainsi, la mutuelle se chargera de rembourser la part laissée à votre charge. Si la sécurité couvre par exemple 60% des frais, la mutuelle se charge des 40% restants. Pour ce qui est des dépassements d’honoraires, ne choisissez pas des mutuelles dont le taux de remboursement est de 100%. Optez plutôt pour celles dont le taux est fixé à 200%. 

Conclusion

La physiothérapie est d’une grande aide pour les personnes malades ou victimes d’accident. Sous d’autres cieux, ses soins sont entièrement pris en charge par les assurances maladie et accident. En France, leur remboursement peut être partiel ou total. Il se fait sur la base de quelques critères. La prise en charge des frais de kinésithérapie est conditionnée par le profil du malade, le cadre ainsi que le kinésithérapeute choisi. 

Aurore Dupont

Je m'appelle Aurore Dupont. Installée à Annecy, je suis une fervente adepte des médecines douces. Chaque matin, entre les montagnes, je pratique le tai-chi, convaincue de ses bienfaits sur la circulation de notre énergie. J'explore sans cesse les vertus des plantes locales pour renforcer notre système immunitaire et je suis ravie de partager mes découvertes sur les remèdes naturels avec vous.