fallback-image

Comment reconnaître une intolérance alimentaire 

Il nous arrive parfois de faire face à un inconfort digestif après la prise de certains repas. L’intolérance ou les allergies alimentaires sont alors indexées pour expliquer les raisons de ce mal-être. Mais au fond, comment savoir si ces troubles sont liés à une intolérance alimentaire ? Mieux, qu’est-ce l’intolérance alimentaire et comment se manifeste-t-elle ? Et enfin, comment identifier l’aliment en cause ? Vous trouverez réponse à ces interrogations en prenant connaissance du texte ci-dessus.

D’abord, qu’est-ce que l’intolérance alimentaire ?

On peut définir l’intolérance alimentaire comme une réaction de l’organisme à travers son système digestif. En effet, celle-ci se produit lorsque l’organisme a du mal à digérer correctement un aliment ou l’un de ses composants.

Dans les faits, l’intolérance alimentaire se caractérise par des réactions inflammatoires engendrées par une mauvaise digestion des aliments ingérés.

Ceci s’explique par l’incapacité du système digestif à produire des enzymes nécessaires à la digestion de certaines particules des aliments consommés.

À l’inverse donc des allergies alimentaires, elle n’engage pas de réactions immunitaires de l’organisme, et cause très rarement des dommages au niveau des intestins. On raconte d’ailleurs que sa sévérité dépend fortement de la quantité d’aliments ingurgités.

Retenons pour finir que ces symptômes sont subtils chez l’enfant et se manifestent davantage chez l’adulte. Pour plus d’informations sur le sujet, il vous suffit d’un petit détour sur la page soignernaturel.com.

Ensuite, comment se manifeste-t-elle ?

Comme mentionné plus haut, les symptômes de l’intolérance alimentaire sont subtils chez l’enfant et l’adolescent, mais beaucoup plus expressifs chez l’adulte.

Ils sont de nature diverse et variée et peuvent se manifester entre autres par  des troubles digestifs, généralement sous forme :

  • De diarrhées ;
  • De flatulences ;
  • De maux de ventre ;
  • De ballonnements ;
  • De constipation
  • Etc.

Ou, sous forme :

  • De fatigue ;
  • Des maux de tête ;
  • Des éruptions cutanées ;
  • De troubles circulatoires ;
  • Et, des problèmes de rhumatisme ;

En clair, bien que subtils, ces symptômes représentent de précieux indicateurs dans la détection des intolérances alimentaires. Il suffit donc de faire attention dès leur apparition, et de chercher à identifier l’aliment responsable de ce mal-être.

Enfin, quelques astuces pour identifier l’aliment en cause

Si vous faites face à un inconfort digestif et ne savez pas quel aliment en est la cause, inutile de paniquer. Il vous suffit de quelques astuces pour identifier très rapidement l’aliment responsable.

Dans cette optique, il vous faut analyser en premier réflexe le contenu de vos derniers repas. Cette manœuvre vous permet de détecter l’aliment le plus consommé avant l’apparition des symptômes digestifs.

Cette étape franchie, le moment est venu d’établir un lien entre les symptômes apparus et l’aliment régulièrement consommé. Si en plus des troubles digestifs, vous souffrez également d’éruptions cutanées par exemple, l’histamine pourrait bien être responsable de la gêne ressentie.

Dans le cas contraire, gardez à l’esprit qu’il existe une panoplie de tests spécialisés capables de vous aider à identifier aisément la cause de cette intolérance.

Dans l’un ou l’autre des cas, l’idéal serait de consulter un médecin. Ainsi, vous vous assurerez d’avoir un avis professionnel pour situer avec exactitude la cause de votre mal-être.

Articles Similaires

Qu’est-ce qu’un service d’accueil familial ?

Qu’est-ce qu’un service d’accueil familial ?

Comment installer un défibrillateur ?

Comment installer un défibrillateur ?

Comment préserver la santé de vos pieds ?

Comment préserver la santé de vos pieds ?

Comment soulager les douleurs musculaires au quotidien ?

Comment soulager les douleurs musculaires au quotidien ?

Articles les plus lus