Pourquoi avoir un défibrillateur dans une salle de sport ?

Pourquoi avoir un défibrillateur dans une salle de sport ?

En Europe, chaque année, 700 000 personnes décèdent d’un arrêt cardio-respiratoire. Plus de 45 % de ces décès se passent sur un terrain de sport. La présence d’un défibrillateur de qualité, à savoir en provenance d’un professionnel reconnu des équipements de défibrillation-cardiaque, sur les terrains de sport sauverait des milliers de vies.

La vitesse d’intervention, la clé du succès

Lors d’un arrêt cardio-respiratoire, la vitesse d’intervention est déterminante dans les chances de survie. En effet, chaque minute qui s’écoule avant la défibrillation réduit de 10 % les chances de survie de la victime. Or, en Europe, les équipes de secours spécialisées mettent en moyenne 9 minutes avant d’arriver sur le lieu du drame. Une intervention judicieuse avec un défibrillateur est donc plus que souhaitable.

En réalité, l’intervention qui suit un arrêt cardio-respiratoire intervient en 5 phases :

  • La reconnaissance de l’arrêt cardio-respiratoire ;
  • L’alerte des secours ;
  • La réanimation cardio-pulmonaire de base ;
  • La défibrillation précoce ;
  • La réanimation cardio-pulmonaire spécialisée ;

La défibrillation constitue donc bien un élément clé dans les chances de survie de la victime. Or, la défibrillation ne peut se faire qu’avec un appareillage spécialisé. Il convient donc d’en avoir un à portée de main, à plus forte raison dans les endroits où les arrêts cardio-respiratoires sont les plus fréquents.

Un matériel autonome, une survie augmentée

Pour un néophyte, l’utilisation d’un défibrillateur peut être impressionnante. Quelquefois, certains témoins hésitent à intervenir de peur de mal utiliser l’appareil. Pourtant, il est essentiel que cette défibrillation ait lieu au plus tôt. Une défibrillation immédiate permet de sauver 75 % des victimes.

La défibrillation est essentielle dans le cas d’une fibrillation ventriculaire. Pour cela, il faut placer correctement l’appareil. En effet, les défibrillateurs automatiques sont presque totalement autonomes. Ils sont capables de reconnaître la pathologie cardiaque et d’intervenir lorsque cela est nécessaire. Il suffit ensuite de suivre strictement les indications qui sont notifiées dans la boîte et qui sont indiquées par l’appareil en lui-même. L’efficacité de ces appareils est telle que même les équipes médicalisées les utilisent de plus en plus souvent. Ils sont très performants et parfois même plus avisés que l’avis des spécialistes présents sur place.

Articles Similaires

Traitements de l’herpès : Options pour les voies génitales et orales

Traitements de l’herpès : Options pour les voies génitales et orales

Les meilleurs anti-moustiques pour se protéger des moustiques

Les meilleurs anti-moustiques pour se protéger des moustiques

Herpès labial : qu’est-ce que c’est, comment le traiter sans ordonnance et quelques conseils pour prévenir

Herpès labial : qu’est-ce que c’est, comment le traiter sans ordonnance et quelques conseils pour prévenir

Punaises de lit : Les punaises de lit et les risques à la santé

Punaises de lit : Les punaises de lit et les risques à la santé

Articles les plus lus