Comment devenir auxiliaire spécialisé(e) vétérinaire 

Comment devenir auxiliaire spécialisé(e) vétérinaire 

Vous êtes passionné(e) des animaux et vous souhaitez en faire un métier ? Vous avez souhaité vous faire former pour devenir vétérinaire sans grand succès ? Il est toujours possible de faire de votre passion une carrière.

En effet, si la formation de vétérinaire reste assez sélective, celle d’auxiliaire vétérinaire l’est moins. Cette dernière vous permet de partager le quotidien de vos animaux en leur apportant des soins. Vous voulez savoir comment devenir auxiliaire spécialisé(e) vétérinaire ? On vous en parle dans la suite de cet article.

Quelles sont les missions d’un auxiliaire spécialisé(e) vétérinaire ?

L’auxiliaire vétérinaire est un professionnel qui se retrouve à mi-chemin entre le secrétariat médical et l’aide-soignant. Qu’il soit auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV) ou auxiliaire vétérinaire qualifié (AVQ), ce professionnel est un assistant qui accompagne le vétérinaire dans ses tâches quotidiennes.

En cabinet privé ou en clinique, l’auxiliaire vétérinaire est chargé de :

  • gérer le fichier de client et d’accueillir les clients ainsi que leurs animaux ;
  • préparer les commandes de produits et de médicament dont l’établissement a besoin ;
  • gérer les pansements et assurer la surveillance post opératoire ;
  • l’hygiène des locaux de la clinique vétérinaire et la désinfection du matériel chirurgical.

En plus de ces différentes tâches affiliées à l’auxiliaire vétérinaire, il répond présent aux côtés du vétérinaire lors des opérations chirurgicales pratiquées en clinique ou en cabinet.

Quelles sont les qualités pour devenir auxiliaire spécialisé(e) vétérinaire ?

Avec un ménage sur deux qui dispose d’un animal de compagnie, la demande d’auxiliaire vétérinaire dans les cabinets et cliniques de soins vétérinaires est très forte. Néanmoins, il faut certaines aptitudes à l’impétrant qui désire se faire former pour ce métier.

Pour exercer ce métier, il faut être en bonne santé et surtout ne pas présenter une allergie aux animaux ou aux produits chimiques. Il est aussi indispensable d’avoir un sang-froid pour rassurer des animaux traumatisés et des maîtres inquiets de l’état de leur compagnon.

D’un autre côté, polyvalence et adaptabilité doivent être les maîtres mots d’un auxiliaire spécialisé(e)vétérinaire, car ce dernier doit accomplir une multitude de tâches au quotidien.

Quelle formation pour devenir auxiliaire spécialisé(e) vétérinaire ?

Même si les animaux nous font assez de bien et qu’il est plus facile d’apprendre à les côtoyer, il faut avoir fait un minimum d’étude pour devenir auxiliaire vétérinaire. Comme mentionné plus haut, il existe deux grades de formation pour cette profession.

Le diplôme d’auxiliaire vétérinaire qualifié s’acquiert avec un niveau BEP ou un CAP. La formation dure un an et s’effectue en alternance dans le cadre d’un contrat de professionnalisation. Le titre certifié d’auxiliaire spécialisé(e) vétérinaire par contre s’obtient à la suite d’une formation de deux ans. Cette formation se prépare en alternance dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Pour y accéder, il faut être titulaire d’un diplôme de niveau bac.

Qu’il s’agisse d’auxiliaire vétérinaire BEP ou d’auxiliaire vétérinaire après le bac, ces formations ne sont pas ouvertes aux mineurs. Il faut avoir au moins 18 ans avant de pouvoir y accéder en raison de la réglementation sur la radioprotection.

Le seul organisme officiellement habileté à délivrer ces titres est L’APFORM (ex GIPSA). Par ailleurs, il existe d’autres centres qui proposent ces diverses formations.        

Articles Similaires

Spécialistes de la formation professionnels dans la santé : qui sont-ils ?

Spécialistes de la formation professionnels dans la santé : qui sont-ils ?

Comment choisir sa mutuelle santé entreprise ?

Comment choisir sa mutuelle santé entreprise ?

Matériels de kinésithérapie de qualité au meilleur prix

Matériels de kinésithérapie de qualité au meilleur prix

Le top 5 des avantages du fauteuil ergonomique

Le top 5 des avantages du fauteuil ergonomique

Articles les plus lus