Pourquoi l’usage des gants stériles est-il aussi important dans le milieu médical ?

Pourquoi l’usage des gants stériles est-il aussi important dans le milieu médical ?

Le saviez-vous ? Les mains constituent la principale source de transmission d’agents pathogènes dans des procédures médicales. Raison pour laquelle les médecins adoptent le port des gants médicaux avant de faire un examen ou un traitement médical/chirurgical à un patient. Cette disposition présente un grand intérêt en médecine, et tout bon professionnel doit la respecter avant certains actes médicaux. Toutefois, on constate que ce sont les gants stériles qui sont le plus souvent utilisés. Pourquoi ce type de gant médical est-il autant privilégié ? Vous aurez la réponse à cette question en lisant cette rédaction.

Les gants stériles : c’est quoi en réalité ?

Avant tout, il convient de rappeler que les gants médicaux sont des accessoires à usage unique que les professionnels du domaine utilisent lors des procédures de soins médicaux. Ils figurent obligatoirement dans le materiel medical de tout hôpital. Ainsi, on dit d’une paire de gants qu’elle est stérile quand elle est dépourvue de toute souillure et de tout germe. Ils se différencient donc des gants non stériles qui ont l’air propres en apparence, mais peuvent renfermer quelques germes de l’environnement. En d’autres termes les gants stériles, ce sont donc des gants aseptiques. Voici ces propriétés :

  • conformes à la norme NF EN 455 -1 et 2 ;
  • étanchéité bactériologique et virale ;
  • résistant aux solvants (cas des gants en nitrile) ;
  • résistant à certains produits chimiques (cytotoxiques) ;
  • sensibilité tactile ;
  • ambidextre ;
  • exempt de micro-trous.

Quel est son intérêt en médecine ?

Les gants stériles sont très prisés des médecins à cause particulièrement de leurs différentes caractéristiques. Ils possèdent, en effet, plusieurs avantages. D’abord, ils assurent la protection efficace des malades contre les micro-organismes au cours des interventions nécessitant un minimum d’asepsie. Il s’agit entre autres de l’infiltration intra-articulaire, l’implantation d’un dispositif intraveineux, l’installation de sonde urinaire, la suture chirurgicale, etc. Leur utilisation est donc une mesure assez efficace pour garantir une asepsie maximale.
En outre, les gants stériles protègent les professionnels du domaine en ce sens qu’ils diminuent les risques liés aux piqûres accidentelles et autres contacts infectants. En fait, ils empêchent tout échange de fluides entre le médecin et le patient pendant certaines interventions sensibles notamment les prélèvements sanguins ou urinaires, la manipulation d’échantillons de prélèvements biologiques… Par conséquent, l’usage de ce type de gants minimise considérablement les risques de contamination du personnel médical.

Comment bien choisir ses gants stériles ?

En fonction de l’utilisation, plusieurs critères devront être considérés avant l’acquisition des gants stériles. Déjà, il faut savoir qu’ils sont disponibles sur le marché en plusieurs matières. Vous pouvez les trouver en latex, en vinyle, en nitrile ou en PVC. Mais, dans la majorité des cas, ce sont les gants en latex qui sont adoptés. Outre la matière, vous devrez également tenir compte de l’épaisseur, la taille, la résistance, la manchette pour être à l’abri au maximum des risques de contamination. Pour optimiser l’utilisation, différents gestes et réflexes devront également être respectés. Vous devez les porter sur des mains propres et sèches. Les bijoux ou encore les ongles trop longs sont interdits pour éviter les déchirures et coupures. Remplacez le gant stérile après chaque utilisation.

Bon à savoir : le port de gants stériles ne remplace aucunement pas le lavage des mains.

Articles Similaires

Médecin libéral : comment bien choisir votre mutuelle ?

Médecin libéral : comment bien choisir votre mutuelle ?

Réchauffement climatique : l’eau en danger

Réchauffement climatique : l’eau en danger

L’eczéma atopique, qu’est-ce que c’est ?

L’eczéma atopique, qu’est-ce que c’est ?

Comment prévenir les risques psychosociaux ?

Comment prévenir les risques psychosociaux ?