Pourquoi le stress fait-il tomber les cheveux ?

Pourquoi le stress fait-il tomber les cheveux ?

Contraintes personnelles ou professionnelles, tout le monde peut connaître des périodes de stress. Parfois consécutives à des maladies ou à des traumatismes, elles peuvent affecter la santé mentale. Mais, plus que tout, le stress se traduit par des réactions physiques telles que la chute de cheveux. Ensemble, comprenons pourquoi le stress fait tomber les cheveux.

Qu’est-ce qui se passe ?

Lorsque le corps subit un état de stress, les follicules pileux ne fonctionnent plus correctement. Les cheveux commencent à tomber et surtout à ne plus repousser. En réalité, chaque follicule pileux a un cycle de vie. Il va commencer par une phase de croissance, de transition, de repos et enfin terminer par la chute. Le stress modifie la quantité de cheveux qui se trouve en phase de croissance pour les mettre en phase télogène c’est-à-dire en phase de repos. Scientifiquement, la perte de cheveux entraînée par des facteurs de stress s’appelle l’effluvium télogène. Rassurez-vous cependant, cette perte de cheveux est rarement définitive.

Quand s’inquiéter ?

Perdre des cheveux est un phénomène normal. Chaque individu en perd d’ailleurs entre 50 et 100 par jour. Cela ne constitue pas un motif d’inquiétude. Il faut cependant être vigilant lorsque la chute est plus abondante et que certains endroits se dégarnissent. En ce qui concerne la perte de cheveux dans un moment de stress, il n’est pas forcément nécessaire de s’en inquiéter. Dans la majorité des cas, la masse capillaire revient par elle-même. Cependant, si la situation s’aggrave ou ne s’arrange pas après la phase de stress, une consultation médicale s’impose. Il en va de même lorsque les cheveux blanchissent avec le stress. Il existe une exception, c’est celle des femmes après un accouchement. En effet, la naissance d’un enfant entraîne un gros stress physiologique. Le corps va donc effectivement arrêter le fonctionnement des follicules pileux durant 3 à 6 mois. Le retour de la poussée se fait généralement dans l’année.

Que faire ?

Pour lutter contre la chute de cheveux due au stress, il n’existe pas de remède miracle. Le mieux est encore d’adopter un style de vie différent et de faire attention à la qualité nutritionnelle de son alimentation. Cela permet de limiter les dégâts et de stimuler la repousse, le moment venu. Des compléments alimentaires existent également pour faire face à ce genre de période. Si le changement de mode de vie est insuffisant, parfois il est nécessaire d’avoir recours à de la chirurgie. La greffe de cheveux permet, en effet, de pallier l’apparition des premières calvities, qu’elles soient nerveuses ou non.

Articles Similaires

Pourquoi faire le test de la grippe cet hiver ?

Pourquoi faire le test de la grippe cet hiver ?

Comment choisir son chirurgien-dentiste ?

Comment choisir son chirurgien-dentiste ?

Tout savoir sur la peur de vomir ou émétophobie (peur/anxiété irrationnelle de vomir)

Tout savoir sur la peur de vomir ou émétophobie (peur/anxiété irrationnelle de vomir)

Comment bien dormir pendant la grossesse?

Comment bien dormir pendant la grossesse?