Les différents procédés pour stériliser vos instruments médicaux

Les différents procédés pour stériliser vos instruments médicaux

La stérilisation des dispositifs médicaux est un procédé obligatoire pour neutraliser tous les virus et bactéries et protéger les patients des éventuelles contaminations. En effet, s’il est vrai que certains instruments sont jetés à la poubelle après utilisation, d’autres seront tout de même nettoyés pour une réutilisation ultérieure. La désinfection devient donc un impératif pour éviter tout risque d’infection. Mais comment désinfecter les instruments médicaux ? Voici quelques méthodes efficaces à découvrir.

Stérilisation gamma et bêta

Pour stériliser leurs dispositifs médicaux, les professionnels de santé utilisent souvent les rayonnements gamma et bêta. Cette méthode neutralise tous les micro-organismes qui se trouvent sur ou dans les instruments grâce à la puissance des rayonnements à forte teneur énergique. Les rayonnements gamma possèdent un débit de dose peu intense, mais avec un pouvoir de pénétration relativement élevé. Quant aux rayonnements bêta, le pouvoir de pénétration est faible tandis que le débit de dose est élevé. Pour en savoir plus, vous pouvez entrer en contact avec un spécialiste en stérilisation de DM. Quoi qu’il en soit, ces types de rayonnements ont la capacité d’ioniser l’ADN des virus et bactéries afin de les rendre inoffensifs, et ce sans utiliser des produits chimiques/toxiques. Il s’agit donc d’une solution à la fois simple et écoresponsable.

Stérilisation à l’oxyde d’éthylène

Encore appelée stérilisation Œ ou stérilisation OEt, la stérilisation à l’oxyde d’éthylène est également utilisée pour le traitement des instruments médicaux. À cet effet, les dispositifs seront exposés au gaz oxyde d’éthylène dans une pièce étanche. Quatre variables sont indispensables pour la réalisation de cette technique : une forte concentration gazeuse, de l’humidité dans la chambre, une température ambiante optimale et le respect de la durée du processus de stérilisation. L’oxyde d’éthylène détruit tous les micro-organismes qui se trouvent sur vos outils par alkylation des protéines se trouvant dans les germes.

L’Œ est également capable de pénétrer l’emballage des matériaux, ce qui lui permet d’assurer la stérilisation de DM qui ne seront pas forcément compatibles avec les autres procédés. Pour la stérilisation de vos équipements, nous vous conseillons de collaborer avec un spécialiste. Ce dernier dispose du savoir-faire et de tout ce qu’il faut pour pouvoir répondre aux exigences de chaque dispositif.

Les différents procédés pour stériliser vos instruments médicaux

Stérilisation par la chaleur

Parmi les procédés de stérilisation utilisés pour désinfecter les outils médicaux, on distingue la stérilisation par chaleur humide (Autoclave) et la stérilisation par chaleur sèche (Poupinel) .

Stérilisation par la chaleur humide (Autoclave)

L’autoclave est un appareil qui utilise la vapeur d’eau pour stériliser les produits. Pour que la méthode fonctionne, il faut que l’eau soit chauffée à une température supérieure à 120 °C. Ainsi, la vapeur à forte pression pourra facilement détruire les bactéries et virus qui se trouvent sur vos outils. Cependant, cette méthode présente quelques inconvénients face à la médecine moderne. Par exemple, certains instruments sont sensibles à la chaleur et par conséquent ne peuvent pas être stérilisés à l’autoclave.

Stérilisation par la chaleur sèche humide (Poupinel)

Cette méthode est moins utilisée de nos jours, et ce pour plusieurs raisons. Par exemple, le Poupinel est un appareil qui n’est efficace que pour désinfecter le verre et le métal. Il dénature la structure protéique des germes par oxydation.

Articles Similaires

Quels sont les bienfaits des compléments alimentaires ?

Quels sont les bienfaits des compléments alimentaires ?

Acheter des accessoires pour la cigarette électronique

Acheter des accessoires pour la cigarette électronique

Le CBD : un produit efficace pour retrouver une certaine sérénité

Le CBD : un produit efficace pour retrouver une certaine sérénité

Tubercules de Montgomery : c’est quoi ?

Tubercules de Montgomery : c’est quoi ?